Désignation conventionnelle des alliages ferreux

Classification des aciers

 

- Aciers non alliés

 

Ce sont des alliages de teneur en carbone inférieure à 2 % en générale 1.4 à 1.5 %, dont les teneurs limites des divers éléments sont inférieures à celles du tableau ci-dessous

 

               % lim

         %lim

         %lim

      %lim

Al           0.10

Cu          0.40

Pb          0.40

V           0.10

B            0.0008

Mn         1.65

Se          0.10

W          0.10

Bi          0.10

Mo         0.08

Si           0.50

Zr           0.05

Co         0.10

Ni          0.30

Te          0.10

Autres

Cr          0.30

Nb         0.06

Ti           0.05

C,N, S,P   0.05

Norme NF EN 10020

 

-          Acier de base non alliés

 

-          Aciers de qualité non alliés

 

-         Aciers spéciaux non alliés

 

 

 

 

- Aciers alliés

 

Ce sont des alliages qui améliorent la trempabilité, résiste au fluage, pour l’emploi de la cryogénie, milieux corrosifs (acier inoxydable)

Les teneurs limites des divers éléments sont supérieures ou égales à celles du tableau ci-dessous

 

               % lim

         %lim

         %lim

      %lim

Al           0.10

Cu          0.40

Pb          0.40

V           0.10

B            0.0008

Mn         1.65

Se          0.10

W          0.10

Bi          0.10

Mo         0.08

Si           0.50

Zr           0.05

Co         0.10

Ni          0.30

Te          0.10

Autres

Cr          0.30

Nb         0.06

Ti           0.05

C,N, S,P   0.05

  Norme NF EN 10020

 

 

                   -     Acier faiblement alliés

                            Aucun élément d’addition ne dépasse 5%

 

-          Acier fortement alliés

Au moins un élément d’addition dépasse 5%

 

 

 

 

Nota : La dénomination « Aciers Inoxydables » concerne un ensemble d’alliages ferreux résistant à un grand nombre de milieux corrosifs.

L’élément indispensable pour qu’un acier soit inoxydable est le Chrome toujours supérieure à 12 %

 

Histoire : Les premiers aciers résistants à base de Chrome furent développés par le métallurgiste français Pierre Berthier (1782 -1862), qui remarqua leur résistance à certains acides et imagina leur application en coutellerie.


powered by Boutique en ligne Boutique en ligne